L'affection chez les Chèvres.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La familiarité et l'affection chez les chèvres.

 

Mes personnes qui n'ont pas vécu, d'une façon à peu près constante, avec les chèvres ne peuvent guère se faire une idée exacte de la familiarité que témoignent à leur soigneur habituel ces animaux si utiles et si gracieux.

 

C'est bien dommage, car si on connaissait mieux les chèvres, plus nombreux seraient ceux qui tiendraient à en avoir, ne fût-ce que pour bénéficier des manifestations affectives de leurs pensionnaires.

 

 

Ces jours derniers, pour citer l'exemple le plus récent en date, je recevais d'une éleveuse, dont le troupeau atteint 30 têtes, une lettre symptomatique.

 

Voici une partie de sa réponse:

 
J'aime les chèvres, non pour leur rapport mais pour elles-mêmes: elles sont intelligentes, affectueuses et fidèles.

Je ne vends jamais de chèvres adultes, ce sont mes amies chéries.


Pourtant la personne qui a écrit ces lignes vit dans un milieu où, généralement, on a plus souci des chefs-d'oeuvre de la statuaire antique que du bêlement des cabris.

 

Mais, surtout lorsqu'on les a élevés, ces animaux deviennent aussi familiers que des enfants.

 

 
Ailleurs, j'ai cité déjà, d'après H. Pourrat, l'habitude qu'avaient les deux chèvres du grand écrivain Péguy de le suivre  à la promenade et de manger a régulièrement le journal qu'il tenait derrière son dos.


Il nous est arrivé de vendre, pour une kermesse, une jeune chevrette au sevrage
qui fut vite la favorite de la fillette du gagnant, un gros fermier, et il arriva plus d'une fois que l'on trouva le cabri, passé en contrebande, endormi près de sa jeune maîtresse.


Dans la presse caprine anglaise, les exemples abondent de chèvres vendues qui, ayant rompu leurs attaches, sont revenues, après un parcours de plusieurs kilomètres, à leur première étable pour y mettre bas ou y mourir.


Cas fréquents aussi de chèvres qui suivent, comme des chiens, leur maîtresse lorsque celle-ci va en commission et qui, patiemment, attendent à la porte du commerçant.+


Tout ceci montre à quel point les chèvres sont pourvues de ces qualités que les philosophes appellent a l'affectivité. Les chèvres sont même capables de certaines marques de tendresse, de caresses à l'égard de leurs nourriciers ou leurs trayeurs.

D'une façon ou de l'autre, elles savent témoigner de leur attachement au maître, à la maison, aux compagnes d'étable.
 

Rustica - 2 Septembre 1951.

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable