La Culture de l'Olivier.

 

...:::  :::...

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

La Culture de l'Olivier.

 

Les meilleures variétés.

 

Avant tout, il ne faut planter ou greffer que des variétés bien adaptées à chaque région et susceptibles de fournir les plus forts rendements avec le maximum de qualités.

 

- Le cailletier (cultivé dans les régions de Nice, Grasse et Toulon) fournit une huile excellente très peu fruitée.

 

- Le blanquetier (Antibes) donne aussi une très bonne huile peu colorée.

 

- L'amelant (Bouches-du-Rhône et, notamment, région d'Aix) donne une huile encore plus appréciée que celle de Nice.

Bien qu'il ne soit pas très productif, s'il est bien taillé, il fournit des rendements intéressants.

 

- Le cayon (qu'on trouve dans le Var et les Bouches-du-Rhône, principalement dans les régions de Toulon et de Marseille) sensible au froid, produit une bonne huile, mais à goût très fruité.

 

- La picholine, très rustique, se trouve aux environs de Belgentier, Collobrières, Draguignan, Aix, Tarascon et les bords de mer.

Son fruit est surtout recherché pour la table.

 

 

La Picholine.

 

- La verdale est la variété la plus résistante au froid.

Son fruit est principalement pour les conserves.

 

L'olivière (Languedoc, Narbonne) rustique, donne beaucoup d'huile, mais de qualité variable.

 

- Citons encore l'ampoullou (Berne, Aubagne, Marseille) qui donne une huile excellente; le pigalle (tardif) et le bouteillan dont on tire une huile estimée.

 

 

Comment créer de nouvelles oliveraies.

L'olivier vient bien sur les coteaux pauvres et ensoleillés, il ne craint que l'humidité et s'accommode aussi bien de sols granitiques que calcaires.

Pour multiplier l'olivier on peut recourir au semis.

Mais il est alors indispensable de faire quelques préparations : on fera macérer les olives quelques jours dans l'eau, pour enlever la pulpe facilement.
D'autre part, pour enlever l'huile dont elles sont imprégnées, on les fait tremper dans une lessive de chaux ou de potasse.

On sème vers octobre-novembre, en lignes distantes de 20 à 25 cm. et profondes de 5 cm., dans une terre fumée et préparée.
On peut aussi semer en foule, en janvier ou septembre.
Un an après, on transplante en pépinières, en lignes plus espacées, facilitant les binages et arrosages qui sont à recommander toutes les fois que c'est possible.
On greffe en pépinière en troisième année, ou on met en place, de 5 à 7 mètres les uns des autres, avant la greffe.
Le marcottage et le bouturage, qui présentent des inconvénients, sont peu employés.
De même, la plantation par suquets (éclats d'arbre de 1 à 2 kilos d'où partent les rejets) n'est pas à conseiller, parce qu'elle affaiblit ou détruit l'arbre.

Le greffage permet de changer les variétés et de transformer les oliviers sauvages ou improductifs.
On greffe soit en écusson, les greffons étant pris sur des rameaux vigoureux ayant déjà porté des fruits, soit par rameau, où, au lieu d'un écusson, on emploie un rameau de 2 à 3 yeux coupé en biseau très effilé, puis inséré entre bois et écorce ;
on ligature ensuite.

La greffe en fente donne aussi de bons résultats.
Mais les meilleurs sont obtenus par la greffe en couronne qu'on emploie surtout sur les vieux oliviers.
Les arbres sont coupés à une hauteur d'environ 2 mètres.
On prend 3 ou 4 greffons, que l'on taille en biseau mince et d'un seul côté, puis on les insère assez loin les uns des autres.

De toutes manières, les greffons doivent être pris sur des arbres sains, vigoureux et productifs.
 


Les soins culturaux réclamés par l'olivier.

La fumure ne doit pas être négligée.
Bien que sobre et rustique, 1 olivier a besoin, comme toutes les plantes, d'une bonne nourriture pour bien fructifier.

Certains auteurs ont établi qu'il présentait à peu près les mêmes exigences que la vigne en azote, potasse et acide phosphorique.
On préfère les engrais organiques à décomposition lente (tourteaux, gadoues, déchets de laine);
le mieux serait d'employer les grignons dans la mesure du possible.

On a d'excellents résultats avec du fumier de mouton additionné de phosphates pulvérisés.
On peut aussi employer des composts faits avec des lentisques, myrtes mélangés avec pailles, feuilles et fumiers.

Ces engrais seront épandus, en automne, autour de chaque arbre, durant l'année précédant celle de production et après la taille.

Les engrais à décomposition lente seront enfouis à environ 30 cm.

Mieux que le nitrate, épandu au printemps, nous conseillons d'enfouir des légumineuses végétant rapidement (fève, lupin blanc, vesce) qui constituent ainsi des « engrais verts » excellents.

C'est parce que, dans le passé, on a négligé de fumer les oliveraies que celles-ci ont été ruinées et envahies par les parasites.
 


La taille est le soin cultural le plus important.


La meilleure forme à réaliser est le gobelet, établi sur 3 ou 4 branches charpentières, qui permet la circulation de l'air et de la chaleur et facilite la cueillette à la main.
On laissera les brindilles qui se forment et peuvent se couvrir de fruits, mais on supprimera tout ce qui a fleuri et fructifié, ainsi que les branches mortes et affaiblies.

Rappelons que l'olivier ne fleurit que sur le bois de l'année précédente.

La taille sera faite durant l'hiver ou au début du printemps.
On préconise, le plus souvent, de tailler tous les deux ans (ce qui contribue à lutter efficacement contre la mouche de l'olivier).

Le travail du sol doit consister en un labour d'hiver (l'idéal est un labour au début de l'hiver et un autre au printemps) suivi d'au moins deux binages exécutés notamment avec la houe à cheval.
Lorsqu'on craint la gelée, on dispose au pied des arbres des buttes qu'on enlève au printemps.

Enfin, il ne faut pas oublier que toutes les cultures intercalaires sous les oliviers nuisent à leur production.

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable