La ponte et les couvées.

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

  

Époque de la ponte.

 

Les poulettes nées de février à avril pondent dans la même année vers l'âge de 6 mois.

Les poulettes qui naissent en été ne pondent qu'au printemps suivant.

Il y a donc intérêt à mettre à couver dès fin janvier.

 

Lorsqu'une poulette se dispose à pondre, elle mange avec voracité et sa crête rougit beaucoup.

Le premier œuf pondu est tout petit.

Le jaune porte généralement une tache de sang.

 

 

Caractères des bonnes pondeuses.

 

La poule qui mue de bonne heure est le plus souvent mauvaise pondeuse.

Les bennes pondeuses muent fin septembre et octobre.

Par suite, il importe, pour sélectionner les bonnes pondeuses, de faire un triage en juillet et d'écarter les poules qui muent le plus tôt.

 

Une bonne pondeuse a la crête lourde, écarlate, qui ne pousse qu'après août ou septembre le cloaque grand et humide, tombant même.

L'écartement entre le bréchet et les os pelviens doit être au moins de 4 doigts, et de 3 doigts entre les os pelviens.

 

 

Consanguinité.

 

C'est unir une poule à un coq issu de ses œufs.

Ce procédé donne de bons résultats à condition de ne pas continuer trop longtemps.

Par la consanguinité. les Anglais ont obtenu des sujets remarquables non seulement dans l'élevage des poules, mais aussi dans l'élevage des bœufs (Durham), des chevaux (pur sang).

 

 

Alimentation des pondeuses.

 

Veiller à ce que la nourriture des pondeuses soit riche et abondante, mais elle ne doit pas pousser à la formation de la graisse. car la graisse est l'ennemie de la ponte.

Eviter pour cela de donner du maïs en trop grande quantité.

 

 

Le découvage.

 

Pendant la belle saison les poules qui veulent couver sont trop nombreuses.

Elles encombrent alors les nids, aussi faut-il procéder au découvage.

Cette opération consiste simplement à isoler la couveuse inutile.

La mettre dans un cageot ou dans une division du poulailler dépourvue de pondoir.

Lui donner seulement de l'eau et un peu de pâtée.

Pas de grains.

 

Plusieurs jours de ce régime suffisent à découver la poule la plus opiniâtre à demander des œufs destinés aux couvées.

Les œufs à couver doivent provenir de sujets sains et vigoureux, de préférence de bonnes pondeuses de deux ans et d'un coq d'un an que l'on aura parqués séparément comme reproducteurs, à raison d'un coq pour 7 à 8 poules.

 

Choisir pour les couvées les gros œufs.

Les poussins qui en éclosent sont toujours plus gros.

Eliminer cependant les trop gros œufs qui ont parfois 2 jaunes.

Eliminer aussi les œufs trop petits qui ne donnent que des poussins inférieurs, les œufs à coquille mince, mal faite, bossue, couverte d'aspérités.

 

Ecrire au crayon, sur chaque œuf, la date de ponte, pour ne pas mettre à couver des œufs de plus de 6 jours.

Ainsi la durée de l'incubation sera à peu près la même pour tous les œufs.

 

Conserver les œufs destinés aux couvées dans une boîte, noyés dans du son pour éviter les chocs et le contact de l'air.

Si ce sont des œufs qui ont voyagé les laisser reposer 48 heures, en les retournant après 12 heures, pour éviter l'adhérence du jaune à la coquille.

 

 

Le couvoir,

 

Garnir le fond du nid de paille hachée.

Éviter que la paille ne fasse trop concave au milieu afin que les œufs ne s'y trouvent pas entassés les uns sur les autres.

Faire couver dans un local à part où la couveuse soit tranquille et dans une demi-obscurité.

Mettre à sa disposition une caissette à bords peu élevés et remplie de sable fin ou elle se poudrera.

Comme nourriture, un peu de pâtée, quelques grains et de l'eau.

 

Ne pas donner à une poule plus de 12 œufs à couver, afin qu'elle puisse les chauffer tous également.

 

 

Choix des couveuses.

 

Les bonnes couveuses se rencontrent plus fréquemment chez les poules adultes et les vieilles poules.

Ne pas confier des œufs à une poulette. même si elle couve avec fureur pendant les premiers jours.

Cette ardeur n'est souvent pas de durée et on s'expose à trouver le nid abandonné au bout d'une 10zaine de jours.

Les poulettes sont en outre trop vives, trop nerveuses.

Elles cassent des œufs, les souillent, car elles ne se lèvent pas à heure fixe pour fienter, manger et se poudrer.

 

 

Une bonne couveuse est douce.

 

Elle se laisse caresser et ne proteste que par un gloussement d'inquiétude.

Elle se lève du nid régulièrement et revient fidèlement à ses œufs.

Enfin, avant de confier des œufs à une poule qui veut couver il est toujours prudent de lui laisser garder le nid deux ou trois jours.

On s'assure ainsi qu'elle est bien décidée à remplir son travail d'incubation.

 

A. Bondil

Instituteur a Marseille.

 

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable