L'entretien d'une ROSERAIE.

  

Clapiers

    

 

Poules

    

Livres ELEVAGES 

Poulaillers 

 

 

 

...:::  :::...

 

 

 

 

 


 

 

Élevage

Bio

Fait maison

 

Forums

  

 

 

 

Le potager bio. Jardinage.

 

  


            

Nouvelle page 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'entretien d'une ROSERAIE.

 

A taille annuelle, pendant l'hiver, avant la poussée des feuilles est une opération très importante mais qui ne doit embarrasser personne.

 

Étant expliqué clairement que toute branche de rosier, coupée à 20 ou 25 centimètres du sol va se ramifier en plusieurs tiges secondaires, portant chacune un bouton de rose, aucune erreur grave n'est possible.

 

La floraison ne saurait être sérieusement compromise par une coupe trop haute ou trop basse.

L'essentiel est de supprimer la plus grande partie du bois de l'année précédente parce que l'arbuste qui serait abandonné à lui-­même fleurirait hâtivement en sommet de rameaux, se dégarnirait de la base et péricliterait.

 

Dès qu'une fleur est fanée, il faut la détacher.

 

On ne doit laisser mûrir le fruit que dans l'intention de récolter des graines en vue d'obtenir, par voie de semis, des plants nouveaux.

 

 

 

Pendant l'été on peut facilement exciter la végétation des rosiers en distribuant un engrais bon marché que l'on composera comme suit : dans un arrosoir de 10 à 12 litres, faire dissoudre 1 cuillerée à café de sulfate de magnésie et 2 cuillerées de nitrate de soude, ou de nitrate de potasse, ou encore de sulfate d'ammoniaque.

 

C'est par ce procédé que s'obtiennent les très longues tiges et fleurs opulentes des expositions.

 

Les pucerons noirs ou verts qui apparaissent parfois sur les jeunes pousses sont facilement détruits par une simple pulvérisation à l'eau savonneuse dans laquelle on a fait macérer quelques bouts de cigarettes (5 à 10 grammes de tabac par litre).

 

Un semis de rosiers donne souvent des résultats décevants car il se trouve toujours une certaine proportion de sujets « revenus à l'état sauvage », mais on aurait cependant grand tort de rejeter tous ces petits églantiers dont la première fleur ne présente que 4 pétales.

 

 

 

Il faut aussi observer le feuillage et les coloris.

Les petits rosiers qui présentent des feuilles n'ayant que 5 folioles et des églantiers de teintes autres que roses et blanches doivent être soigneusement repiqués et cultivés.

 

La seconde floraison pourra faire apparaître une duplicature qui ne s'était pas révélée lors du premier examen.

 

 

Toute obtention paraissant intéressante (coloris nouveaux, et spécialement les roses qui présenteraient des panachures) mérite d'être présentée à société d'horticulture pour être appréciée et, le cas échéant, propagée sous le nom que lui donnera le semeur.

 

Rustica - 8 Février 1953.

 

 

  

 

  

 

 

 

 

 

 

Elevage des poules

alimentation

Poules

Lapins

Lapins

Pigeons

Pigeons

Canards

Canards

Oies

Oies

                 

Abri de jardin comme poulailler

Environnement

Fraisiers

Incubation

Couveuses

Dindon

Dindon

Escargots

Cochons

Poulaillers

Divers

Cultures

Incubation

Couveuses

                 

Cailles

Abeilles

Animaux de la Ferme

Un peu de tout

Cailles

Moutons

Chèvres

Pintades

Abeilles

Animaux

BIO

Portable